LA SUPERCHERIE EN MARCHE

Ensemble se désolidarise du mouvement En Marche Réunion. Si la première rencontre faite de belles annonces sur la démocratie et le développement de la Réunion était intéressante et prometteuse, la suite beaucoup moins. Au fil des réunions suivantes nous avons constaté un mur toujours plus grand lorsque nous posions des questions de fond sur les fraudes électorales massives, le rapport d’En Marche aux élus locaux participants à cette dictature, la vision de développement pour notre île et la stratégie de communication.

Aujourd’hui tout s’explique. En Marche au niveau national vient de désigner le député-maire de Saint-Leu Thierry Robert : mandataire du mouvement pour la Réunion. En clair, le comité régional composé de quelques amateurs naïfs et très ignorants des réalités de l’île se sont laissés déborder par les professionnels de la politique, Thierry Robert en premier lieu, mais aussi des élus PS et de la Gauche réunionnaise.

La Gauche réunionnaise est notoirement connue pour sa violence et ses fraudes électorales massives (et la Droite locale n’a certes rien à lui envier). Quant à Thierry Robert, son inconstance politique et ses actions de communication laissent perplexe tout réunionnais de conviction. En effet comment faire confiance à un politicien qui tantôt soutient les surfeurs, tantôt appelle à une révolution contre les zorèy ? Qui se met à genoux à la préfecture pour implorer 44 malheureux contrats aidés dans sa commune de Saint-Leu ? Quelle triste comédie pour notre belle île qui mérite tellement mieux, de vraies solutions.

Ainsi l’espoir suscité par En Marche Réunion pour la société civile évoluant en dehors des partis politiques traditionnels est déçu. Orpheline, elle doit se remettre en quête d’une structure. Innovant, cet ensemble doit intégrer toutes les réalités réunionnaises qu’un mouvement national ne peut saisir depuis Paris et par ailleurs désinformé par ses relais locaux (bloquant l’information pour des raisons politiciennes et/ou de corruption).

Le mouvement citoyen Ensemble, avec ses partenaires, réfléchira donc prochainement à sa structuration afin d’envisager une large union des réalistes progressistes. Tous les déçus d’En Marche Réunion et la société réunionnaise en général y sont les bienvenus.

Adresse email : contact@ensemble-lesite.fr

Les réactions sur Facebook :

Le mouvement En Marche Réunion n'est qu'une imposture, une étiquette récupérée par des élus et anciens élus habitués de…

Posted by Eric Beeharry on Montag, 6. Februar 2017

Publié dans Uncategorized | 3 commentaires

SOIREE EN MARCHE DU 02 FEVRIER 2017

Le 02 février 2017, nous avons été conviés à la soirée En Marche à la Saline. L’objet de cette rencontre était la coordination du mouvement à la Réunion. Etaient présentes une bonne centaine de personnes au coup d’envoi. Une heure après la moitié étaient déjà reparties, alors que les débats étaient loin d’être achevés. On ne peut que les comprendre.

Pour notre part, c’était notre troisième participation à un rassemblement d’En Marche Réunion et toujours le même constat de flou dans l’organisation et le développement du mouvement. Logiquement les participants ont osé le dire plus franchement aux quelques fondateurs de la section réunionnaise d’En Marche. Si quelques-uns de ces organisateurs ont débuté une remise en cause, d’autres semblaient toujours fiers de leur amateurisme aberrant. Pire : ils ont minimisé les critiques, voire coupé le micro à des conseils avisés.

– Pas de compte Facebook pour certains meneurs
– Aucune communication interne entre fondateurs, animateurs et adhérents
– Trois semaines pour autoriser un comité local (à deux mois de la Présidentielle)
– Des animateurs et des adhérents pas écoutés, voire censurés
– Toujours pas de stratégie de communication et d’expansion établie
– Toujours l’opacité sur d’éventuelles collaborations avec des élus locaux infréquentables

Les représentants d’En Marche à la Réunion cumulent les insuffisances. Plus que jamais En Marche Réunion agit aux antipodes du mouvement national se caractérisant par la modernité, la rapidité, la liberté, l’éthique, la méritocratie et la décentralisation.

On peut ajouter à la liste des mauvaises surprises : une déconnexion hallucinante des réalités, tant dans la connaissance du contexte politique réunionnais, que de la société réunionnaise en elle-même. Pour tout dire En Marche Réunion semble pris en otage par quelques personnes sourdes et aveugles, récemment débarquées sur l’île pour certaines, dont la démarche au ralenti est si contre-productive qu’elle en devient suspecte.

Intérêts personnels et calculs politiciens dissimulés aux adhérents ou simple bêtise ? La prochaine réunion apportera peut-être une réponse avec l’arrivée d’un émissaire de Paris. Suite à cet échange, le mouvement citoyen Ensemble décidera s’il soutient En Marche et le candidat à la Présidentielle Emmanuel Macron pour lui transmettre son programme pour la Réunion. Ou s’il s’en désolidarise complètement, actant ainsi la supercherie d’un énième collectif usurpant une étiquette nationale qui ne lui correspond en rien.

Les réactions sur Facebook :

"C'est pas avec des brèdes qu'on va faire un carry langoustes."Compte-rendu fidèle de la soirée En Marche d'hier. A vous de juger.

Posted by Eric Beeharry on Donnerstag, 2. Februar 2017

Publié dans Uncategorized | 4 commentaires

PIQUE-NIQUE EN MARCHE DU 29 JANVIER 2017

Dimanche 29 février, nous sommes allés au pique-nique organisé à Sainte-Marie par un des fondateurs de la section réunionnaise d’En Marche. Des gens très divers étaient là et représentatifs de la société réunionnaise. Il y avait des personnes de Gauche et de Droite, des jeunes et des expérimentés, des patrons et des demandeurs d’emploi, des créateurs d’entreprise et des fonctionnaires, des créoles des immigrés et des zorèy, etc.

Un bémol tout de même sur l’organisation et la projection du mouvement qui manquaient de dynamique et de cohésion. Flou qui semble être entretenu par quelques envoyés du PS agissant en sous-marins pour que En Marche ne se développe pas rapidement et serve de bouée de sauvetage aux actuels élus PS, en vue des élections législatives (députés).

La prochaine réunion redéfinira clairement la ligne politique et la stratégie locale avec les décideurs d’En Marche Réunion et les militants qui dans leur grande majorité souhaitent un renouveau de la classe politique et des pratiques politiques à la Réunion.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

SOIREE EN MARCHE DU 19 JANVIER 2017

Le 19 janvier 2017 nous étions à la soirée de lancement de En Marche Réunion à Saint-Denis, dans le cadre de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron leader national du mouvement politique En Marche. Les présents ont débattu de la déclinaison réunionnaise de ce mouvement, de son développement et des échéances électorales à venir.

Lors de cette discussion animée et intéressante, nous sommes tombés d’accord sur :

– La nécessité d’élaborer un programme global collant aux réalités réunionnaises
– La transmission de celui-ci au candidat Emmanuel Macron, lors de sa visite sur l’île
– Le renouvellement de la classe politique réunionnaise et l’émergence de talents
– Le devoir de vérité et de solutions sur les problèmes de dictature à la Réunion
– La mise en place d’une stratégie de communication massive quadrillant toute la Réunion

Fort de sa connaissance du contexte de la Réunion, Ensemble contribuera à ces actions tant qu’elles iront dans le sens du Développement et de la Démocratie à la Réunion.

En outre, Ensemble ne s’interdit pas de communiquer ses propositions innovantes pour la Réunion à d’autres candidats à la Présidentielle 2017.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

REUNION SUR LES FRAUDES AUX ELECTIONS CONSULAIRES DU 31 OCTOBRE 2016

Le 31 octobre 2016 à Saint-Denis, s’est tenue une rencontre de chefs d’entreprise sur les fraudes supposées aux élections pour les présidences de la CMA (Chambre de Métiers et de l’Artisanat) et de la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) de la Réunion.

Etaient notamment présents des représentants des listes emmenées par Giraud Payet (NCER) et Jean-François Maillot (CSAPR), concourant pour la direction de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Réunion. A ce scrutin de nombreuses irrégularités ont été constatées et de fortes suspicions de fraudes massives évoquées.

Cette réunion a donc été l’occasion d’échanger des connaissances en matière de dictature à la Réunion et d’engager une stratégie d’information afin de sensibilier la population réunionnaise et la faire participer au rétablissement de la démocratie à la Réunion. Cela dans un but de liberté bien sûr, mais aussi de développement de notre île et pour tous.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire